175 ans !

Les 1'600 membres de l’Émulation ne seront pas de trop pour souffler ces nombreuses bougies. Quelle longévité ! Lorsque Xavier Stockmar demanda aux dix personnes rassemblées un certain 11 février à l’Hôtel de l’Ours, aujourd’hui Hôtel des Halles, s’ils « cro[yaient] à la possibilité de cette création, à son existence non éphémère, à l’utile influence qu’elle exercera sur les populations »[1], imaginait-il que la société qu’ils s’apprêtaient à fonder fêterait en 2022 son 175e anniversaire ?

On ne fera pas ici l’historique de la Société. La lectrice et le lecteur curieux la découvriront sur le site Internet de la SJE. Un article de François Kohler et de Claude Hauser publié à l’occasion du 150e anniversaire de la SJE revenait sur les 50 dernières années de son existence[2] et François Noirjean s’est penché sur ses origines dans les Actes 2019[3]. Il n’est jamais inutile de regarder d’où l’on vient, par où on est passé pour définir le chemin à suivre demain. Les racines de la SJE sont nombreuses, enracinées dans les différentes sociétés qui l’ont précédée, elles sont également dans les espoirs d’un certain Xavier Stockmar. Dans une lettre adressée à Xavier Kohler en 1846, il appelait à une forme de régénération culturelle pour laquelle il est prêt à s’engager activement : 

Réunissez-vous pour cultiver ensemble les lettres, les sciences, les beaux-arts, s’il en est encore quelques vestiges ; que les divergences d’opinion disparaissent, et qu’il se reforme une Société, au lieu des sociétés bruyantes qui charment seules aujourd’hui. 
Je sais qu’après une crise politique il est difficile d’atteindre promptement ce but; en voulant brusquer les choses, on compromet souvent le résultat; mais il est cependant temps de préparer le terrain à Porrentruy, et je m’efforcerai sans cesse d’y contribuer 
[4]

Avant même qu’il ne soit défini par des statuts, le projet ne manque pas d’ambition et la circulaire adressée à "tous les hommes d’Etudes que compte le Jura" [5] trouve un écho favorable auprès d’un large public. On notera, peut-être avec un sourire, que c’est toujours la pratique de l’Émulation que d’inviter les personnalités de la région jurassienne à adhérer à la Société, même si aux lettres manuscrites ont succédé les courriers imprimés, les papillons d’adhésion ou les formulaires en ligne: en 175 ans, on a eu le temps d’améliorer le processus. 

Lettre d'adhésion d'Auguste Quiquerez
Réponse d'Auguste Quiquerez à la circulaire du 1er mai 1847.
ArCJ 240 J 1 8/10

Aujourd’hui, il faut imaginer le visage de la Société jurassienne d’émulation de demain. Les 175 années passées à faire vivre et rayonner la culture et le patrimoine jurassien sont un héritage magnifique, la preuve aussi que la SJE a toujours su trouver les personnes qui lui ont permis de s’adapter au fil des temps, de conserver sa raison d’être et de développer de nouveaux pôles de compétences.

En 2022 et 2023, plusieurs rencontres nous donneront l’occasion de célébrer ce jubilé. Le programme des festivités vous sera dévoilé lors de notre assemblée générale le 21 mai prochain à Porrentruy. Entre réalisation de projets patrimoniaux et diffusion en direct de ses activités sur les réseaux sociaux, l’Émulation poursuit ses missions avec le soutien de collectivités publiques et privées et grâce à l’engagement des membres bénévoles de ses comités et de ses commissions et à ses collaboratrices et collaborateurs. Pour les heures passées au service de notre noble Société, un grand merci. 

À chaque membre de la Société jurassienne d’émulation, un très joyeux anniversaire! 

P.-S. pour célébrer l'évènement, un code promotionnel permet à chacune et chacun de bénéficier de 10% de rabais sur sa commande dans notre boutique en ligne. 


[1] Procès-verbal de la première séance du 11 février 1847. ArCJ, 240 J 4. 

[2] François Kohler et Claude Hauser, « L’Emulation dans quelques-unes de ses œuvres (1947-1997) » Actes, 1997, 13-63, https://dx.doi.org/10.5169/seals-549933.

[3] François Noirjean, « Aux origines de la Société jurassienne d’Émulation : la Bibliothèque ambulante, la Société statistique des districts du Jura et la Société d’études », Actes, 2019, 141-172, https://dx.doi.org/10.5169/seals-885916.

[4] Lettre de Xavier Stockmar à Xavier Kohler. AAEB, FK 115-2.3.

[5] « Naissance de la Société jurassienne d’émulation », p. 3, disponible à l’adresse suivante : https://www.sje.ch/media/sje_historique.pdf, consulté pour la dernière fois le 7 février 2021.